Ici, les Alpes se racontent - Geopark Chablais UNESCO - Haute-Savoie - France

Située entre le lac Léman et le Mont Blanc, la région du Chablais est unique du point de vue géologique. Le paysage, premier chaînon des Préalpes, raconte une histoire vieille de 250 millions d’années.

 chablais

Territoire contrasté avec des sites naturels de grande qualité, des zones rurales et de montagne attractives, autour d’un noyau urbain constitué par l’agglomération littorale de Thonon-Evian, le Chablais bénéficie d’un patrimoine naturel et paysager exceptionnel.
La variété des paysages, aussi attrayants en hiver qu’en été, rythmés par les montagnes, les alpages, les vignes, les forêts, le lac Léman et des villages encore typiques, contribue à la diversité du territoire mais également à son image de qualité.

Il comprend deux zones bien distinctes, à savoir :

  • l’ensemble Bas-Chablais et Pays de Gavot, aux altitudes comprises entre 375 et 600 m
  • le Haut-Chablais montagneux avec de nombreux sommets autour de 2400 m d’altitude.
 Le Rouleau de Bostan © A.Berger

La qualité et la diversité de l’environnement chablaisien sont reconnues à travers de nombreux sites et biotopes référencés au niveau national (réserves naturelles) et international (RAMSAR, Natura 2000).

 

Ici, les Alpes se racontent...

Le Chablais constitue une entité géologique en soi. Sur une traversée de 50km, le Chablais est un résumé de l’histoire des Alpes où s’expriment pleinement les trois temps de la géologie :

  • formation des roches,
  • construction des reliefs,
  • érosion.

C’est dans les Chablais que sont nées les premières grandes théories de formation des chaînes de montagne (1893) et qu’ont été identifiés les cycles glaciaires alpins (1859).

Au-delà de ces aspects paysagers et culturels, la géologie est porteuse de l’économie du territoire : « que serait le ski sans les Alpes ? » (Reynard, 2006) et les eaux minérales (Evian-Thonon) sans l’histoire glaciaire ?

Le Geopark est constitué de terrains très contrastés, depuis les remarquables sommets préalpins jusqu’aux terrasses enherbées du bord du Léman, le plus grand lac glaciaire d’Europe de l’Ouest. Les Préalpes constituent la bordure de la chaîne alpine, et la géologie unique de cette région conditionne la géographie particulière, le patrimoine culturel ainsi que le développement économique du territoire.

 

Vue sur les Mémises et le Mont César depuis le Mont Benand © P.Thiriet

 Lac de Montriond © OTVAAvant les reliefs montagneux, il y avait un océan. Les sédiments du fond de l’océan alpin ont donné naissance à des roches qui lors de la formation des Alpes se sont plissées, fracturées, érigées, nous offrant des spectacles saisissants en tous lieux du Chablais.

Grâce à sa richesse géologique et patrimoniale, le Chablais a intégré le réseau des Geoparks européens et mondiaux en mars 2012. Le Geopark Chablais développe ses actions autour du thème de « L’eau et le patrimoine glaciaire ».

 

Téléchargez l’article « Histoire géologique simplifiée » par M. Marthaler, géologue émérite de l’Université de Lausanne.

 

VIDEO

Le Geopark Chablais

sur votre mobile !

Appli mobil3

Android  App Store